Le shiatsu

Le shiatsu, qu'est-ce que c'est ?

« Shi Atsu » signifie « pression des doigts » en japonais.

Basé sur les méridiens d’acupuncture de la médecine traditionnelle chinoise, le shiatsu se pratique sans aiguilles et habillé.

Le Shiatsu a été élaboré, dans sa forme globale et rythmée, par les japonais et reconnu en 1955 par le Ministère nippon de la Santé comme une médecine à part entière ; il est apparu en France dans les années 1960/1970, introduit par les maîtres d’arts martiaux et les moines zen.

Cette thérapie manuelle japonaise préventive et curative, permet de préserver la santé et de renouer avec sa capacité psychique de guérison. La personne recevant le soin est dit « receveur.euse ».

Il vise en particulier à entretenir ou faire retrouver l’équilibre physiologique en faisant circuler l’énergie « Ki » par un enchaînement rythmé de digipressions, mais aussi d’étirements musculaires et des méridiens, de massage et d’apposition des mains (« shiatsu fluidique »). Une séance débute toujours par la prise des pouls selon la méthode de la médecine traditionnelle chinoise, complétée des autres signes de diagnostics (teint, yeux, langue, dos, ventre…) et bien sûr par ce que le receveur ou la receveuse exprime.

La fasciapulsologie

Ayant la double formation "shiatsu" et "fasciapulsologie" (soins manuels des *fascias), j'accompagne le corps dans ses mouvements libérateurs en suivant les courants de ces 2 systèmes étroitement intriqués. *Les fascias sont toutes les gaines ou membranes, depuis les invisibles aux visibles de tous les éléments anatomiques du corps (depuis la cellule qui a ses propres enveloppes, le péricarde, péritoine, périmysium, périnèvre, etc) qui nourrissent, soutiennent, protègent et sont aussi un vaste réseau de communication de toutes les parties du corps entre elles, comme le sont les méridiens à un autre niveau vibratoire. Mon doigté affiné par l'écoute tissulaire de la fasciapulsologie me permet d'accompagner d'autant mieux le corps dans ses mouvements libérateurs. Cette discipline manuelle met le mouvement respiratoire primaire (MRP), le diaphragme, le psoas et le nerf vague au coeur de son approche. En particulier, elle intervient sur la branche ventrale du nerf vague (pneumogastrique) grand régulateur du stress et de nombreux métabolismes cardiovasculaires et digestifs, qui est très proche du trajet du méridien de l'estomac ; qui digère ou pas, au plan psychique comme physiologique. L'enjeu consiste à apaiser le système nerveux sympathique (dorsal, de combat ou de fuite, yang) au profit du parasympathique dont le chef d'orchestre est le nerf vague (ventral, d'accueil, d'attention au présent, yin). Et là encore, tout est question, entre le frein et l'accélérateur, de ramener à l'équilibre, à l'homéostasie. La fasciapulsologie favorise ainsi l'harmonie avec soi-même, mais aussi avec son environnement ; sa relation aux autres et sa propre expression s'en trouvent plus épanouies. Elle m'a moi-même aidée à mieux écouter et accueillir mes propres "voix corporelles" pour ainsi savoir mieux aller à la rencontre de l'autre.

"L'Energie pour la Vie"

« L’eau qui court ne croupit pas ».

En visant à préserver ou rétablir l’équilibre physiologique de l’organisme (homéostasie), le shiatsu permet d’éviter les stagnations à l’origine de bon nombre de pathologies selon le principe que toute immobilité engendre tôt ou tard une inflammation ; d’où « l’eau qui court ne croupit pas».

« Le corps est l’instrument de musique de la psyché »

Le praticien de shiatsu accorde son toucher aux différents rythmes et harmoniques de la personne. Se sentir écouté dans son corps, c’est entrer en résonance avec sa propre harmonie vibratoire, et entrer en harmonie avec les autres.
Le shiatsu est un vecteur de communication et d’optimisation des relations interpersonnelles utilisés dans les entreprises et toutes organisations collectives.

Les bienfaits du shiatsu en quelques exemples

Face aux maladies du mode de vie et du travail

se prémunir contre le stress oxydatif, l’anxiété, le burn/bore out

endiguer le diabète

favoriser le lâcher-prise et améliorer les relations interpersonnelles

libérer des insomnies

... or retrouver le sommeil est déjà une clé de guérison !

Études scientifiques sur les bienfaits de l’acupression

Yeung WF, Ho FY, Chung KF, Zhang ZJ, Yu BY, Suen LK, Chan LY, Chen HY, Ho LM, Lao LX. Self-administered acupressure for insomnia disorder: a pilot randomized controlled trial. J Sleep Res. 2018 Apr;27(2):220-231. doi: 10.1111/jsr.12597. Epub 2017 Sep 8. PMID: 28884877. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28884877/

Byju A, Pavithran S, Antony R. Efficacité de l’acupression sur les symptômes de nausées et de vomissements chez les patients en chimiothérapie. Can Oncol Nurs J. 2018;28(2):139-145. Published 2018 Apr 1. doi:10.5737/23688076282139145 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6516905/

Mafetoni RR, Shimo AK. Effects of acupressure on progress of labor and cesarean section rate: randomized clinical trial. Rev Saude Publica. 2015;49:9. doi:10.1590/s0034-8910.2015049005407 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4386552/

Face à la douleur et aux maladies de « civilisation »

(cancers, neurodégénératives, auto-immunes…)

soulager les douleurs musculosquelettiques, de la polyarthrite-rhumatoïde, de la fibromyalgie, la migraine

limiter les effets secondaires de traitements

diminuer l’hypertension

prévenir et diminuer les désagréments de la ménopause

* Un soin shiatsu ne se substitue en aucun cas aux actes et traitements médicaux prescrits par la médecine conventionnelle, mais intervient en toute complémentarité pour en optimiser ses bienfaits et limiter leurs effets secondaires indésirables éventuels.

Témoignages

caret-down caret-up caret-left caret-right

« Un peu sceptique au départ, tant j’avais essayé de remèdes et de thérapies pour mes migraines et mes insomnies sans en venir à bout. J’ai eu l’heureuse surprise de les voir enfin quasi disparaître, de mieux gérer mon stress, et de retrouver le sommeil avec le shiatsu. Quel soulagement ! »

David Consultant

« Grâce à une séance de shiatsu, la thérapeute m’a alerté sur le fait que mes douleurs articulaires venaient d’un problème digestif. J’avais en plus une grosse addiction au tabac. Avec quelques séances, des conseils, et l’aide d’un nutritionniste, je vais mieux et je me prends en mains. »

Matthieu Vidéaste

« Je craignais de me faire opérer d'un canal carpien et de ne plus pouvoir jouer au piano. Avec le shiatsu, adieu l’opération !
Et je rejoue sans douleur et avec joie au piano. »

Danièle Pianiste

« Atteinte d’une fibromyalgie, le shiatsu m’aide à éloigner les douleurs et la dépression. Ça me détend, je me sens écoutée et reconnue par la thérapeute dans l’authenticité de mon état. Je retrouve de l’énergie et le goût de vivre. »

Alexia Commerciale